Jeudi 9 octobre 4 09 /10 /Oct 11:19

Mon maitre m'a alors ordonné de me mettre à genoux...

pute travestie soumise en vinyle 52

Et de me mettre en position de lui offrir ma chatte de tapette ...

pute travestie soumise en vinyle 47

...toujours décorée par mon rosebud qu'il a enlevé pour pouvoir me baiser à sa guise. J'ai senti sa queue s'insinuer dans mon trou et s'enfoncer profondément jusqu'à ce que je sente ses couilles taper contre les miennes, devenues inutiles.....

pute travestie soumise en vinyle 55Mais ce n'est pas dans ma chatte qu'il voulait se vider. Au bout de quelques minutes, il s'est retiré et j'ai dû de nouveau lui faire face, ma petite queue inutile emprisonnée dans le métal...

pute travestie soumise en vinyle 56

Et reprendre en main sa bite bien durcie par le passage dans mon cul.

pute travestie soumise en vinyle 57

pute travestie soumise en vinyle 59

J'ai recommencé à la lécher consciencieusement

pute travestie soumise en vinyle 61

Puis à la reprendre dans ma bouche de salope

pute travestie soumise en vinyle 49

Ma laisse de chienne bien tendue...

pute travestie soumise en vinyle 65

sentant l'explosion approcher....

pute travestie soumise en vinyle 67

Il m'a ordonné de me mettre en position pour que je puisse recevoir comme il se doit son sperme de Mâle....

pute travestie soumise en vinyle 68

sur mon visage de fausse femelle.pute travestie soumise en vinyle 69

Je portais sur mon visage et mes cheveux, une preuve supplémentaire de ma déchéance. En peu de temps, je suis du statut d'hétérosexuel à celui de lopette féminisée à la disposition des vrais mâles.

Par carlatg44 - Publié dans : soumission - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 19 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

si tu es interessee par un mec avec belle queue reponds moi

commentaire n° :1 posté par : garreau le: 09/10/2014 à 12h26

C'est bon de sucer une queue qui a ramoné un cul juste avant !

commentaire n° :2 posté par : lope26 le: 09/10/2014 à 20h50

Hum quel récit j'aimerais qu'on prenne comme toi. Et pourquoi te prendre toi aussi. 

Biz

commentaire n° :3 posté par : lingerie le: 10/10/2014 à 07h54

Très belle salope dont j'aimerai beaucoup abuser et te faire profiter de mon jus bien chaud et épais... Je suis sur Nantes... Intéressée ma belle ?

KISSS++

commentaire n° :4 posté par : Stef le: 10/10/2014 à 15h44

A l'âge de19 ans, j'étais en internat dans un lycée dans une petite ville de province, située assez loin de mon
domicile. De ce fait, j'y restais pour les week-ends et les congés de courte durée. Pendant ces périodes, nous étions
très peu nombreux et c'est le surveillant général qui assurait la garde des étudiants. C'était un homme d'une
cinquantaine d'années, assez trapu, à demi chauve et au visage sévère. Il avait la réputation d'être très autoritaire
avec ses subordonnés et faisait régner l'ordre dans l'établissement.

J'avais remarqué qu'il me saluait et me regardait lorsqu'on se croisait au hasard des couloirs. Je n'avais pas trop fait
attention à cette marque d'intérêt qu'il semblait me porter, cependant j'étais toujours un peu ému quand cela arrivait.

Pendant les vacances de la Toussaint, c'est lui qui assurait la surveillance des dortoirs. Le mien était en fait une
grande chambre de quatre lits, avec une porte non fermée, pour en faciliter la surveillance. J'étais le seul occupant de la chambre.
A l'extinction des lumières, je me couchais. De mon lit, je pouvais voir les allées et venues dans le couloir et je
remarquais que le surveillant passait et repassait souvent, qu'il ralentissait sa marche à proximité de ma chambre et
que parfois il s'arrêtait près de la porte...J'étais quelque peu surpris et fis semblant de dormir.

Soudain, je sentis une légère secousse contre mon lit...j'ouvris les yeux et vis que le surveillant se tenait près de mon lit. Il me regardait fixement. Je le voyais distinctement, grâce à la lumière d'un réverbère situé à l'extérieur du
bâtiment. Il porta sa main sur sa braguette, ouvrit son pantalon et sortit un sexe bien raide et de bonne taille. Il
commença de lents mouvements de va et vient sur sa tige. Parfois, il décalottait son gland lisse et volumineux. Il
passait aussi sa main sous ses volumineux testicules. Il les soulevait pour les exposer, pour bien me les montrer.
J'étais un peu gêné mais très excité par ce spectacle et par cette présence. Je respirais fort. Les mouvements
brusques de la main du surveillant sur son sexe secouaient mon lit. Il savait que je le regardais se branler et que
j'étais attiré par le spectacle qu'il m'offrait.

Il s'approcha encore plus du lit et vint présenter son sexe près de mon visage. Je respirais son odeur forte et
regardais le gros membre surmonté de son gland lisse qui se dirigeait tout droit près de mes lèvres. L'homme prit
fermement ma main et l'appliqua sur son gland...la sensation fut très forte, j'ouvris mes doigts pour saisir ce zob
qui m'était offert. Mon excitation était à son comble...J'étais le jouet d'un homme qui me désirait, qui bandait dur
pour moi.
Finalement, il poussa son gland contre mes lèvres qui s'ouvrirent pour l'accueillir. Ma langue s'affaira tout autour
comme sur une glace qu'on lèche. L'homme se mit à gémir discrètement, puis je me mis à téter son gros gland lisse
tout en branlant son membre délicatement.
Soudain, il sortit son membre de ma bouche, le remit dans son pantalon car il y avait du mouvement dans le
couloir....le surveillant s'éclipsa en me faisant un signe de la main....

J'étais très excité par ce qui venait de m'arriver, la sensation de m'être soumis ainsi à un homme sans chercher à lui
résister. Il est vrai que l'homme était autoritaire et je m'étais laissé vaincre sans même tenter de combattre, de lui
refuser.

Je n'arrivais pas à trouver le sommeil, et un peu plus tard, je vis le surveillant pénétrer de nouveau dans la chambre,
et d'un pas déterminé, s'approcher de mon lit. Il souleva la couverture et saisit mon pyjama qu'il baissa d'un geste
brusque. Il me retourna sur le côté d'un geste. Il commença à me caresser les fesses que j'avais bien rondes, larges
et profondes. Il fit pénétrer sa main entre elles jusqu'à titiller mon anus avec ses doigts. J'adorais cette caresse à la
fois douce et ferme. Je relevais légèrement mes fesses pour lui en faciliter l'accès...il restait silencieux de peur
d'alerter le voisinage...je gémissais doucement, la tête dans l'oreiller...il s'était penché sur mon dos et je sentais son
souffle chaud me balayer la nuque.

Il avait bien écarté mes fesses. Je sentis que, maintenant, il faisait aller et venir son gland chaud tout le long de ma
raie, de bas en haut...le lit était haut, l'approche en était facilitée. J'étais couché sur le côté, en chien de fusil,
l'homme était debout, penché sur mon dos. Par moment, il appuyait fermement son gland contre mon anus, il
forçait, tentait de le pénétrer...il se retira, mouilla son gland et mon anus avec sa salive, copieusement, puis
recommença ses tentatives. Je me laissais faire, j'avais envie qu'il m'ouvre, me pénètre... J'avais assez mal et il forçait en donnant des petits coups de bite. Je sentais que, peu à peu, son gland pénétrait, que cet homme me prenait. Il m'avait saisi les hanches, me serrait fort comme dans une tenaille.

Enfin, son gland passa la porte étroite qu'il avait déjà bien dilatée. Je sentis son sexe bien raide rentrer profondément d'un coup, il coulissait en moi, glissait. Je sentais ses gros testicules frapper mes fesses. Je reculais pour l'avaler encore et encore...

Soudain, je sentis son sexe se raidir encore plus, il le sortit de mon corps et je sentis de puissants et abondants jets
de sperme chaud m'arroser entre les fesses et jusque sur mon dos.
Il remit rapidement de l'ordre dans sa tenue et disparut prestement dans le couloir.

Je restais dans cette position sur le côté, sans bouger, de peur de rompre les sensations que cet homme m'avait
procurées. Je passais mes doigts entre mes fesses toutes poisseuses, gluantes. J'aimais l'odeur forte de sperme qui
régnait maintenant dans la chambre. Je m'endormis dans cette position, découvert.

Dans la nuit, je sentis que quelqu'un me saisissait par les hanches. Je me réveillais en sursaut et vis le surveillant
accompagné par un autre homme, le chef de l'intendance. C'est ce dernier qui me tenait fort par les hanches. Il avait
sorti son sexe et tentait de le glisser entre mes fesses offertes. Je ne cherchait pas à me débattre pour
l'empêcher...je savais que c'était peine perdue, le surveillant était là, me tenant par les épaules...finalement, je me
laissais bien faire, je remontais mes fesses pour l'aider. Je sentis son sexe dur appuyer sur mon anus dilaté et lubrifié
par le surveillant et me pénétrer à son tour. Il glissa bien à fond et il me pistonna pendant plusieurs minutes bien
profondément. Je sentis des soubresauts agiter son membre qui cracha de nombreux et abondants jets de sperme
chaud. L'homme grogna de satisfaction et se retira en m'embrassant dans le cou.

Les deux compères disparurent dans les ténèbres, discrètement.

 

Depuis cette mémorable nuit, je suis devenu leur salope soumise et docile, leur « vide-couilles ».

 

commentaire n° :5 posté par : lailatvx le: 22/10/2014 à 05h54

Merci ! J'ai été enchanté et admiratif pour toute cette série chienne à l'hôtel tellement c'est exactement ce que voudrais faire. J'ai déjà pratiqué tous les moments de cette série mais isolément pas en continuité. Quel pied cela a dû être pour le Maître, j'espère connaître cela un jour comme toi en bonne lope que je suis !

Bravo et encore !!

commentaire n° :6 posté par : sergelebo le: 31/01/2015 à 12h46

Gros bisous et très bon week-end !

commentaire n° :7 posté par : lailatvx le: 31/01/2015 à 16h19

Très belle série, bien excitante 

Merci

commentaire n° :8 posté par : tata le: 07/02/2015 à 07h18

sublime

commentaire n° :9 posté par : mannu le: 10/02/2015 à 13h20

Bonjour ma belle

Excitante cette petite série à l'hôtel. Cela donne envie d'en faire autant. Quel bonheur d'être soumise à son male .

Bonne continuation et grosses bises partout de la part d'une autre folle du cul.

commentaire n° :10 posté par : Solène le: 14/10/2015 à 17h33

tu es magnifique ,le collier ,la laisse,le ballstreching ,le rosebud ,femme totale

 

commentaire n° :11 posté par : godeline le: 30/10/2015 à 14h28

je reviens te voir ,tu es trop belle...

commentaire n° :12 posté par : godeline le: 08/11/2015 à 11h26

Bonjour Carla,

Bravo pour ton joli blog, tu es très sexy et très chienne !

Laure

commentaire n° :13 posté par : Chienne Laure le: 02/07/2016 à 15h37

superbe

commentaire n° :14 posté par : honorine le: 20/08/2016 à 16h24

jolie chienne

commentaire n° :15 posté par : honorine le: 12/09/2016 à 12h35

Très belle soumise. on ne s'ennuie pas à Nantes.

commentaire n° :16 posté par : Natacha le: 01/11/2016 à 22h22

jolie chienne

commentaire n° :17 posté par : honorine le: 25/03/2017 à 08h15

tu es ravissante moi je suis bi mais soumis en cage a ma femme

peut etre je serai mis en belle salope comme toi

commentaire n° :18 posté par : didiisa le: 26/09/2017 à 17h44

Très belle salope soumise et bien dréssée 

commentaire n° :19 posté par : Bernard il y a 3 jours à 10h57

Présentation

Images Aléatoires

  • pute en ballet boots02
  • trav exhibée en résille 07
  • poupée mâle pour mâles pervers316
  • exhibée au parking 17
  • salope trav en latex 32
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés